PRENDRE RDV : 01 45 51 25 45
RDV en ligne

La posture au bureau

Une  grande partie de la population travaille de nos jours devant l’ordinateur. Or la position devant celui-ci n’est pas anodine. En raison de 7 à 8 heures par jour, 5 jours par semaine, les conséquences sont nombreuses : douleurs cervicales, lombaires, maux de têtes, etc.

Heureusement, une adaptation de votre posture devant l’ordinateur est possible. Elle contribuera alors à prévenir ces maux et le stress qui peut leur être associé.

Attention ! Les recommandations qui vont suivre ne sont qu’une ligne générale. Il faudra bien sûr les adapter à votre poste de travail, votre activité et bien sûr à vos antécédents et problématiques quotidiennes.

Aménager son temps de travail

La première étape, et la plus importante, c’est d’apprendre à prendre soin de vous.

Pour diminuer les tensions au niveau du corps, alterner le travail sur écran et au bureau est une bonne idée. En effet, travailler toute la journée sur un écran est loin d’être optimal.

Idem pour vos yeux. Quitter l’écran des yeux de temps à autre (toutes les ½ heures par exemple) permettra de les reposer et de diminuer l’effort d’accommodation que vous leurs demandez. Une bonne idée si vous souffrez de maux de tête par exemple.

Enfin, n’oubliez pas de prendre des pauses, et surtout de bouger pendant celles-ci (faire des étirements par exemple). Attendre une réponse à un mail ne constitue pas une pause efficace !

Aménager son espace de travail

L’aménagement optimal de votre espace de travail est celui qui permet une bonne posture de travail.

Mais quelle est cette posture ?

  • Les pieds reposent à plat sur le sol ou sur un repose-pieds
  • Vos cuisses sont à l’horizontale
  • Vous êtes assis au fond de votre siège
  • Vous êtes assez proche de votre bureau
  • Les bras sont le long du corps et le coude est à angle droit
  • La main est dans le prolongement de l’avant-bras
  • Le dos est droit et soutenu par le dossier

L’écran

Votre écran doit être en face de vous, son tiers supérieur à hauteur de vos yeux.
Par ailleurs, il doit si possible être de grande taille, de façon à ce que les caractères soient suffisamment grands. Ainsi, vous n’aurez pas à vous en approcher de façon excessive ni trop souvent.
N’hésitez surtout pas à le régler et à le rehausser pour que son positionnent soit adéquat.

Mais si je travaille sur ordinateur portable ?

Il existe des réhausseurs qui placeront le haut de l’écran à hauteur des yeux.

Un clavier classique devra alors être connecté au portable pour éviter des stress et tensions sur les poignets et coudes.

Si jamais cela n’était pas possible, essayez d’abaisser l’écran pour ne pas trop soliciter vos cervicales.

Et sur plusieurs écrans ?

Si vous devez travailler sur 2 écrans et que l’un est beaucoup plus utilisé que l’autre, il faudra alors le placer en face de vous. Dans le cas contraire, les 2 écrans devraient être placés en face de vous de façon symétrique.

A partir de 3 écrans, il faudra les placer en arc de cercle.

Par ailleurs, si vous devez surveiller des écrans haut placés, un appui-nuque vous sera très utile.

Petite astuce, votre siège a sûrement la possibilité de tourner sur lui-même. Alors, au lieu d’utiliser votre cou pour passer d’un écran à l’autre, utiliser votre fauteuil.

Le clavier et la souris

Deux outils vite oubliés mais pourtant essentiels.
Commençons par le clavier. L’objectif ici est de limiter au maximum l’extension du poignet. Il faut donc laisser votre clavier à plat. De plus, si vous avez suivi les autres conseils de cet article, celui-ci se situera en face de vous mais pas trop près du bord du plan de travail. Vous aurez ainsi la possibilité de poser vos avant-bras et poignets sur le bureau.

La souris quant à elle doit être adaptée à votre main. Cela comprend sa forme et bien entendu sa taille. Il existe des souris verticales permettant une position neutre de votre avant-bras (dite de porno-supination). Celles-ci diminuent énormément le stress mécanique exercé au niveau du poignet et surtout du coude.

Il y aurait encore bien des conseils utiles, mais en suivant ces quelques lignes directrices  vous pourrez déjà grandement améliorer votre position au travail. Des tensions continueront à apparaitre mais beaucoup moins rapidement et elles se feront surtout ressentir bien plus tard, tant dans la journée que dans le temps.

2017-12-13T17:57:12+00:00

Un commentaire

  1. Bourdeau Aurélien 16 septembre 2018 à 17 h 16 min - Répondre

    Je vais désormais y prêter une attention particulière. Que conseillez vous comme fauteuil pour une utilisation bureautique?
    Merci à vous

Laisser un commentaire